DESCARTES AU PANTHEON
DESCARTES AU PANTHEON

DECRETS DE LA CONVENTION NATIONALE

    Des 2 et 4 octobre 1793, l’an second de la République Française une et indivisible

 

qui accordent à René Descartes les honneurs dus aux Grands Hommes et ordonnent de transférer au Panthéon Français son corps et sa statue faite par le célèbre Pajou.

 

  1. Du 2 Octobre

La Convention nationale, après avoir entendu le rapport de son Comité d’instruction publique, décrète ce qui suit :

Art. Ier. René Descartes a mérité les honneurs dus aux grands hommes.

II. Le corps de ce philosophe sera transféré au Panthéon Français.

III. Sur le tombeau de Descartes seront gravés ces mots :

Au nom du Peuple Français, la convention nationale, à René Descartes.

1793, l’an second de la République.

IV. Le comité d'instruction publique se concertera avec le ministre de l'intérieur pour fixer le jour de la translation.

V. La Convention nationale assistera en corps à cette solennité.

Le conseil exécutif provisoire et les différentes autorités constituées renfermées dans l'enceinte de Paris y assisteront également.

 

 

2. Du 4 Octobre

La Convention nationale décrète que la statue Descartes, faite par le célèbre Pajou, et qui se trouve déposée dans la salle des antiques, en sera extraite pour être placée au Panthéon le jour où les cendres de ce grand homme y seront transférées ; autorise le ministre de l’Intérieur à faire tous les arrangements et ouvrages nécessaires pour remplir cet objet.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© LES AMIS DE RENE DESCARTES