DESCARTES AU PANTHEON
DESCARTES AU PANTHEON

Aucun expression philosophique n'a connu un tel succès à l'échelle planétaire. La concision de la formulation y est sans aucun doute pour beaucoup.

 

Elle a également été souvent réutilisée dans des contextes très différents. En voici quelques exemples.

 

Si vous connaissez d'autres détournements originaux, n'hésitez pas à nous les communiquez!

La chanteuse Billie Eilish a sorti le 12 novembre 2020 son dernier titre "Therefore I am", dont le refrain ne laisse aucun doute sur la source d'inspiration du titre : "I'm not your friend or naything / Damn, you think that you're the man / I think therefore I am"

www.youtube.com/watch?v=RUQl6YcMalg

 

Le journal Philosophie Magazine publie le 24 novembre une analyse de la chanson.

Billie Eilish vs. Descartes : je chante donc je suis | Philosophie Magazine

L'artiste conceptuel Ben, alias Benjamin Vautier qui réside à Nice, écrivait dans sa newsletter du 2 juillet 2017: "Je vais offrir à Nice "je pisse donc je suis" pour la mettre rue Alexandre Mari là ou on peut pisser officiellement à Nice mais cela m'étonnerait qu'il le mette". Pari relevé par la mairie car la phrase est désormais accrochée au dessus des WC publics à coté de la place Masséna.

Graphiti apercu sur un mur de Buenos Aires en 2017.

Echo de la réflexion des manifestants brésiliens de 2013?

"Penso logo resisto": une interprétation du "Je pense donc je suis" par les manifestants brésiliens en 2013 (Dessin de Johanna Thomé de Souza - www.johannatds.com)

"I think, therefore I am", Pris, androide dans Blade Runner, film de Ridley Scott (2007).

A noter que ce film a donné lieu à des lectures descartiennes (voir en particulier

http://br-insight.com/2000/07/16/what-defines-human/).

Le nom du personnage principal Deckard (interprété par Harrison Ford) n'est pas sans rappeler celui du philosophe.

"Forget 'I think, therefore I am'. For entrepreneurs, the salient phrase is 'I pitch, therefore I am.'"

Guy Kawasaki, The Art of the Start, Portfolio 2004

"A cette fin, [des hyperintelligences pan-dimensionnelles] se construisirent un stupéfiant superordinateur si fantastiquement intelligent qu'avant même d'être raccordé à ses banques de données, il en était, partant de : Je pense donc je suis, déjà parvenu à en déduire l'existence du gâteau de semoule et de l'impôt sur le revenu avant qu'on ait eu le temps de l'éteindre."

Douglas Adams, Le Guide du Voyageur Galactique, Denoël 1982

Ce dialogue entre un astronaute et une bombe co-écrit avec Dan O'Bannon est extrait du premier long métrage réalisé par John Carpenter en 1974 au sein du département de cinéma de l'University of Southern California, Dark Star.

  • DOOLITTLE: Est-tu prêt à examiner quelques idées?
  • BOMBE N°20: Je suis toujours réceptif aux suggestions.
  • DOOLITTLE: Bien. Alors pense à celle-ci: comment sais-tu que tu existes?
  • BOMBE N°20: Eh bien, bien sûr que j'existe.
  • DOOLITTLE: Mais comment sais-tu que tu existes?
  • BOMBE N°20: C'est intuitivement évident.
  • DOOLITTLE: L'intuition n'est pas une preuve! Quelles preuves as-tu de ta propre existence?
  • BOMBE N°20: Hmm... Eh bien, je pense, donc je suis.
  • DOOLITTLE: C'est bien. Très bien. Maintenant, comment sais-tu que quoi que ce soit d'autre existe?

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© LES AMIS DE RENE DESCARTES